2 décembre 2009

JOURNEE MONDIALE CONTRE LE SIDA

MSF APPELLE LES COMPAGNIES PHARMACEUTIQUES A METTRE EN COMMUN LEURS BREVETS SUR LES MÉDICAMENTS ANTI-SIDA.


MSF appelle les laboratoires pharmaceutiques à mettre leurs brevets en commun et prendre ainsi des mesures efficaces pour permettre l'accès à des médicaments essentiels à destination des personnes infectées par le VIH dans les pays en développement.


Programme MSF de traitement du sida à Chiradzulu, Malawi, avril 2009. © Isabelle Merny/ MSF


New-York, Londres, Paris le 30 septembre 2009 - Médecins Sans Frontières (MSF) appelle neuf des plus grandes compagnies pharmaceutiques mondiales à accélérer la mise à disposition de nouveaux traitements pour des millions de personnes vivant avec le VIH/sida, en mettant en commun dans un « pool » leurs brevets sur des médicaments essentiels à la lutte contre la maladie.


Une « communauté de brevets » (patent pool) est un mécanisme qui permet de mettre en commun des brevets détenus par différentes parties pour les rendre accessibles à d'autres, afin de les produire ou les développer.


Les détenteurs de brevets percevraient alors des royalties de la part de ceux qui les utilisent. Ce mécanisme a ainsi permis de favoriser l'innovation dans des secteurs tels que l'aéronautique et les télécommunications.


« L'idée est simple - les compagnies partagent leurs connaissances en échange d'une juste rétribution sous forme de royalties », explique Michelle Childs, directrice à la Campagne d'accès aux médicaments essentiels de MSF (CAME).


« Ce mécanisme pourrait ainsi permettre de modifier l'approche des compagnies en ouvrant l'accès aux médicaments anti-VIH/sida et en encourageant l'innovation.»



UNITAID, une initiative internationale d'achats de médicaments, met actuellement en place une communauté de brevets pour les médicaments anti-VIH/sida. Son succès dépendra de la volonté des détenteurs de brevets de participer à cette initiative, en acceptant d'inclure leurs brevets dans le « pool ».


« La participation est volontaire. Les compagnies ont donc le choix, et aujourd'hui c'est ce choix que nous leur demandons de faire, » ajoute Michelle Childs.


« Pour les compagnies pharmaceutiques, c'est le moment de montrer qu'elles souhaitent réellement s'engager à prendre des mesures efficaces pour permettre l'accès à des médicaments essentiels pour les personnes infectées dans les pays en développement. Certains laboratoires ont déjà exprimé leur intérêt, mais nous attendons qu'ils aillent plus loin, et qu'ils mettent dès à présent en commun les brevets indispensables. »


Pour les personnes vivant avec le sida, l'impact serait considérable. Le système d'une « communauté de brevets » pourrait accélérer la mise sur le marché de versions de médicaments récentes et moins coûteuses.


La production de génériques pourrait en effet débuter avant l'expiration des 20 années de durée légale du brevet. Actuellement, les dispositions sur les brevets empêchent l'innovation, notamment pour les traitements pédiatriques ou encore la mise au point de nouvelles combinaisons à dose fixe.


« Cette possibilité arrive à un moment crucial », déclare Eric Goemaere, coordinateur médical pour MSF en Afrique du Sud. « De nombreux patients soignés dans nos programmes ont développé des résistances au traitement et doivent maintenant recevoir de nouveaux médicaments, plus efficaces. »


MSF lance une campagne de mailing afin d'appeler les laboratoires 
Abbott, 
Boehringer Ingelheim, 
Bristol-Myers Squibb, 
Johnson & Johnson, 
Gilead Sciences, 
GlaxoSmithKline, 
Merck & Co, 
Pfizer 
Sequoia Pharmaceutiques 
à mettre en commun dans le « pool » des brevets sur les médicaments anti-VIH/sida.


PASSEZ A L'ACTION ! - Envoyez un mail aux compagnies pharmaceutiques pour leur demander de participer à la communauté de brevets sur les médicaments essentiels à la lutte contre le VIH/Sida!


ALLEZ PLUS LOIN - Visionnez les videos sur les communautés de brevets.

25 novembre 2009

ESSAIS CLINIQUES, SIDA




RECHERCHE, ESSAIS CLINIQUES, RENTABILITÉ :



Jimpé





Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. L'agence gouvernementale en charge de nos médicaments. Un simple clic sur Internet permet parfois de connaître l'efficacité de nos produits favoris.
Sur le coût réel de développement d'un médicament. On est loin des 800 millions claironnés par les médias.Voir Public Citizen : Très puissante organisation de consommateurs américains. En anglais.



 LA SANTE EST-ELLE SOLUBLE DANS LE MARCHE ?

 Les brevets... sans gène...

  
LES PHARMACEUTIQUES 
Pause-détente avec nos amis canadiens...





Sur le même sujet qu'au-dessus, à propos du cancer du sein, cette fois on ne rit plus.
LE PROFIT OU LA VIE 
A voir absolument ! Arte 2007.



LES BÉNÉFICES DU SIDA.
« Sida, une histoire de l'AZT »  54 mn.
Film documentaire de Vincent Detours et Dominique Henry.
Le combat incroyable des malades,contre
Burroughs Wellcome, pour obtenir un prix abordable.




ABBOTT CONTRE LA THAÏLANDE
Tandis que le laboratoire Abbott vante son “engagement dans les pays en voie de développement”, Act Up-Paris interrompt le 30 mars le symposium du laboratoire (4e conférence VIH francophone à Paris) pour dénoncer le chantage qu’exerce ce dernier sur la Thaïlande et ses malades du sida. (en franco-anglais...) Dans le passé, le laboratoire avait déjà
augmenté de 400% en une journée le prix d'un de ses médicaments.
Quelques semaines plus tard, son PDG s'était augmenté, lui, de 21%...

On lira les exploits d'ABBOTT sur le site d'Act-Up.


LES ESSAIS CLINIQUES




Plantu


ESSAIS CLINIQUES AU CAMEROUN :

Des prostituées cobayes pour tester un médicament préventif
contre le SIDA. La roulette russe.
 Complément d'enquête."Médicaments: ce que les labos ne disent pas". extraits 1 et 2









NOVARTIS CONTRE LA CORÉE
55 000 € par an pour survivre...
«Mourir pour des médicaments» Film documentaire de Brian Woods sur « Lundi
investigation » Canal +. En vision libre sur Internet. 58 mn. Terrible. A voir
absolument !





ESSAIS CLINIQUES AU NIGERIA
Sur le même sujet du Nigéria : Enfants cobayes. France 24.

















Peut-on
considérer la maladie comme un marché ?

 Comment peut-il être légal
de faire des profits
sur des malades et des mourants ?


Est-il acceptable de refuser un médicament à celui qui ne peut
se l’offrir ?




  L'ACCÈS AUX MÉDICAMENTS ESSENTIELS POUR LES PAYS PAUVRES :

LA BARRIERE DES BREVETS / L'ENJEU DES GENERIQUES 

Ce qu'on oublie de nous dire lors des grandes journées mondiales contre le sida :
  ACCÈS AUX GÉNÉRIQUES POUR LES PLUS DÉMUNIS, expliqué simplement par Daniel
Cohen
.



L'ACCÈS AUX MÉDICAMENTS ESSENTIELS  DANS LES PAYS PAUVRES
Le profit ou la santé ? A voir absolument pour comprendre !
MSF






LA RÉPONSE DES LABOS :

NOVARTIS CONTRE L’INDE de Jean-Daniel Bohnenblust et Marcel Schüpbach
52 mn, Suisse 1, 2 et 3
Contenu déjà retiré plusieurs fois du Net. Essayer ici.

On lira ici les aventures de Germán Velasquez, diplomate à l'Organisation mondiale de la santé, battu, puis menacé de mort par des gens qui l'ont averti de ne plus s'attaquer aux compagnies pharmaceutiques.


"Ces brevets me rendent malades" Film de G. Lafont, Anne-Christine Roth et Rony Brauman. 53 mn. 2003.
En quoi les règles du commerce international influent-elles sur la vie oula mort de millions de malades ? Et pourquoi ils n'ont aucunechance d'en sortir. Les médicaments existent, mais ils sont trop chers.
Sauf si....
Médecins Sans Frontières mène une campagne pour que les malades des pays démunis puissent obtenir l'accès aux médicaments indispensables à leur survie.  Lire ici.

UNITAID : taxer le prix des billets d'avions pour payer les médicaments des pays pauvres...  Une bonne idée ? Il parait que ça marche. Cette fois encore, c'est le consommateur qui paie, mais il paraît que les labos consentent à baisser leurs prix... Douste Bla-Bla, toujours épatanà l'oral.
Pour ce qui est du sida, il va devoir se battre contre les labos, bien décidés à défendre leurs brevets jusqu'en Afrique (voir les movies du dessus).







Et si on développait aussi (plutôt ?) ça :
PALUDISME : LANCEMENT DE L'ASAQ
Un nouveau médicament,  pas cher et non breveté. Des solutions simples
existent. 
MSF







CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS
Le prix élevé des médicaments encourage la contrefaçon.
Un marché de 40 millions d'euros. Trafic mortel 52 mn.



Le scandale du Chloramphénicol.



MOURIR POUR QUELQUES BOUTONS...
Emission 36.9° de la Télévision suisse romande. 2007. A
voir absolument !
La suite ici






ÉJACULATION PRÉMATURÉE
Jouir ou vomir. Quand il faut choisir...
Interview du Pr Giuliano au congrès européen de sexologie à Vienne en 2006.






Clip sous la responsabilité de son auteur... mais les commentaires des
intervenants sont intéressants. Le premier extrait vous a déjà été
proposé.




LE MÉDICAMENT PARLONS-EN !
Allez, dans le fond, tout va bien, non ?
LA SEMAINE DU MEDICAMENT.
Décembre 2007. Synthèse par les pros.




SECURITE SOCIALE

LA SECURITE SOCIALE :





Boutant


1976. Il y a trente ans déjà, la solution pour résorber le déficit de la Sécu ne passait ni par une diminution des prescriptions, ni par une baisse du prix des médicaments mais par un coût supplémentaire pour les malades. Aujourd'hui c'est fait !  2 à 0 pour les labos... 

Interview de Gabriel MAILLARD, Président du Syndicat National de l'Industrie
Pharmaceutique JA2 18H30  A2 - 13/04/1976 INA


1979.
Chez nos voisins anglais, il y a trente ans... 

QUESTION DE TEMPS  A2 - 26/03/1979  INA



1979. Existerait-il des médicaments inutiles ? Un "marché de
l'angoisse" ?
Docteur Pradal IT 13H  TF1 - 23/07/1979 INA


1993. Ce qui nous attend.
Malgré les efforts du bon docteur Clinton, aujourd'hui
45 millions d'Américains se retrouvent dépourvus de couverture
sociale...
REFORME DE LA SANTE AMERICAINE A2 20H - 28/09/1993  INA


En 2004, l'industrie pharmaceutique a financé la campagne présidentielle de Bush à hauteur de 8 millions de dollars. Le jour de son élection, parmi les 10 plus fortes hausses de Wall street on trouvait 7 géants de la pharmacie. Aujourd'hui, Pa' et Ma' doivent acheter leurs médicaments au Canada...

COUVERTURE MALADIE AUX ETATS-UNIS

20 heures le journal  A2 - 07/11/2000  INA



Cabu



2004. Rapport de la cour des comptes / Sécurité sociale.

19/20. Edition nationale  FR3 - 16/09/2004 INA

Le rapport épingle, entre autre, l'explosion des arrêts maladie et les maladies de longues durées.


La recherche médicale (et les médicaments !) permettent aujourd'hui de soigner de mieux en mieux et, souvent, de vaincre le cancer. Pourtant les cas de cancers sont en très forte augmentation, et ils ne sont pas dûs à l'accroissement de la population. D'où proviennent-ils ?

Le tabagisme est clairement identifié et combattu.
Les effets nocifs de l'amiante sont connus depuis 1898. Son utilisation n'a été interdite qu'en 1997. Cent ans.
Combien d'autres produits cancérogènes en liberté dans notre vie quotidienne ?

Exemple avec ces 8 mass-murders :  2 260 000 salariés sont exposés à ces huit produits. Combien d'années pour les interdire ?

Autres prédateurs : Cholestérol, Diabète, Hypertension.

Autrement dit, et en raccourci : trop de gras, trop de sucre, trop de sel. 
Au passage, on fera un détour par l'alimentation, avec l'exemple du sel.  
A voir absolument !






"Médicaments remboursables: une étude de l’assurance maladie pour comprendre les principales évolutions de l’année 2004." Point d’information mensuel de l’Assurance maladie.
8/09/2005.

Alors que le nombre de boites vendues reste égal et que la consommation de
génériques se développe le coût des médicaments remboursables augmente de 6% ! Cherchez l'erreur.
À lire absolument !
« 40 millions d’euros d’économie pour la Sécurité sociale » :  

Rapport de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale 2005.

Rapport du sénat.
"Les conditions de mise sur le marché et de suivi des médicaments -
Médicament : restaurer la confiance."
2006.  A lire !








LES FRANCHISES MEDICALES :
FRANCHISES MEDICALES
FRANCE 2. et  FRANCE 2.







CANCER ET ACCES AUX MEDICAMENTS
Évidemment, on pense toujours que cela n'arrive qu'aux autres.
Envoyé spécial 2008.
30 000 euros par an pour survivre...




 L'AUTOMÉDICATION:
FR2 journal de 13 h.
130 000 personnes sont déjà hospitalisées chaque année pour cause de mauvais usages de médicaments...
Le million ! Le million !




AAAVAM : Association d'aide aux victimes des
accidents et maladies liées aux médicaments.



LA SURCONSOMMATION :
TROIS LIVRES pour comprendre le concept de "Disease mongering", 

la "médicalistaion de la vie quotidienne". Ici.


LA POLLUTION: 

Chez nos amis Canadiens, les médocs polluent les rivières.
109 2007. 



Chez nous ? Aussi...

POLLUTION PAR LES MÉDICAMENTS
Emission
Complément-Terre de Direct8 du 1 juin 2007. Voir le reportage en entier ici.










Trouvée ici





L'INFORMATION MEDICALE










L'INFORMATION MEDICALE :


VISITEURS MEDICAUX ET ETHIQUE MEDICALE
Comment les visiteurs médicaux des laboratoires pharmaceutiques tentent d'influencer les médecins pour les pousser à prescrire toujours plus. Quand Bataille et Fontaine faisaient du bon boulot...
"C'est OFF " Canal Jimmy.   A voir absolument !






UNE DEPUTEE FACE AU LOBBYING DE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE:







LA TRANSPARENCE DE L'INFORMATION MEDICALE
Chaud...






FAUT-IL AVALER TOUT CE QUE L'ON NOUS PROPOSE ?
Comment on conditionne l'information médicale.
Illustration par l'exemple de ce que dit le médecin du dessus...
Le médecin, les hormones et la ménopause...






QUAND LES JOURNALISTES FONT DES MENAGES POUR L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE
Canal+  Lundi investigation. 2006.






LES JOURNALISTES ET L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE
Ces journaux qui "informent" les médecins...
Canal+  90 mn  2004.







LA CROISIERE S'AMUSE...

Quand les journalistes vont à la soupe Canal + 90 mn 2004, même doc.
Peut-on cumuler des fonctions et être indépendant ? Canal+ 2004. Même doc.

En voilà un qui n'a pas joué le jeu. Viré ! Canal + 90 mn 2004, même doc. Visiter aussi le site de Martin Winckler.








Le site de la revue Prescrire: revue médicale
sans publicité et indépendante des labos. La revue côte chaque année les nouveaux médicaments. A consulter avant d'avaler quoi que ce soit...




LES SITES D'INFORMATIONS MEDICALES SUR INTERNET
Sont-ils fiables ? Sponsorisés par les labos ? A peine 15% sont sérieux. Comment s'y retrouver ?
Le Label HON.


Un site d'informations médicales labellisé Hon : http://www.atoute.org/

GENERIQUES

LES GENERIQUES :

1996.
Les labos contre l'arrivée des génériques, la bataille commence... 1 à 0 pour les labos...
C'est à suivre  A2 - 23/09/1996  INA


2007.
La guerre des génériques. Les génériques s'installent. Les labos contre-attaquent.
Complément d'enquête "Médicaments: ce que les labos ne disent pas" 
1h43mn.
A voir absolument !

18 novembre 2009

PSYCHOTROPES


    Historique

1967. Les débuts des psychotropes, pour mieux comprendre. Un peu technique... mais nécessaire.
 LA  PSYCOPHARMACOLOGIE    ORTF - 21/09/1967

1994.Comment vaincre sa dépression. SAVOIR PLUS  A2 - 14/03/1994

1995.LA DEPRIME EN CHANTANT. La marche du siècle   FR3 - 11/10/1995



Création mdupont Rigoler.com
 


2008. Dépendance, violence, suicides ? Bon, on nous avait prévenus...
"Tranquillisants: l'overdose ?" Lundi Investigation - Canal Plus.

2008.PSYCHOTROPES POUR LES GOSSES.
Street Reporter. A lire aussi ici.





Enfants et antidépresseurs: les 6 questions essentielles : L'Express 11/09/08


Violence sous l'influence de médicaments psychiatriques ?
Une page de publicité...

Un doute me vient : cette vidéo ne proviendrait-elle pas de l'Église de scientologie ?

QUESTION:
Les auteurs de grandes tueries, Nanterre, Columbine... sont-ils influencés par les traitements à base de psychotropes ? Discussion ici.

CA CLIQUE !
Il nous fait quand même un peu peur le monsieur...
Conférence du psychiatre Michel Faruch.


L'épilogue de Chères toxines s'inspire de témoignages réels de patients, trouvés aux rubriques "sevrage" ou "médicaments" dans des forums de patients tels que ceux-ci: 
Forum Atoute
Forum Doctissimo
Forum Aufeminin.com




TRAVAILLER A EN MOURIR
Pourquoi cette augmentation subite et brutale des ventes de psychotropes ? 

Quelques réponse dans Travailler à en mourir. Infrarouge. Reportage de Paul Moreira et Virginie Roëls.Télévision suisse romande. Mars 2008. Partie 1 et 2
.   A voir absolument !

"Si je reprends le travail, le soir même, je suis hospitalisé" ; "J’ai fait un malaise dans le magasin parce qu’ils m’ont licenciée" ; "Je préfère mourir que d’y retourner"




Partie
2. What a wonderful world !


La partie 2 semble avoir disparu. Si quelqu'un la retrouve...




Le livre, chez Flammarion




CE N'EST NI LA CIGARETTE NI L'ALCOOL, C'EST LE TRAVAIL !
Rapport d'information par la Commission des affaires culturelle familiales et sociales.
En conclusion des travaux de la mission sur la pénibilité au travail.
Jean-Frédéric Poisson, Député.
ASSEMBLÉE NATIONALE Mai 2008

L’étude Interheart menée sur 25 000 personnes dans 52 pays et publiée en 2004 dans Lancet, avait, une nouvelle fois, établi une corrélation entre une augmentation du risque cardiovasculaire et l’exposition à différentes situations stressantes rencontrées dans un milieu professionnel et montré que ce risque était en moyenne multiplié par deux.


... une étude menée par une équipe de chercheurs britanniques dirigée par Sir Michael Marmot, professeur d'épidémiologie et de santé publique de l’University College de Londres, réalisée auprès de 10 308 fonctionnaires britanniques sur une période de douze ans et publiée sur le site de la revue The European Heart le 23 janvier 2008, vient de mettre en évidence un lien direct entre le stress chronique vécu au travail et la survenance de maladies coronariennes (angine de poitrine et infarctus du myocarde,…) chez les salariés qui y sont exposés : le stress professionnel peut, à lui seul, être source de problèmes cardiaques (1)


(1) Chez les salariés qui subissent du stress de manière chronique, l’étude montre que la fréquence cardiaque et le tonus vagal sont plus faibles que chez les autres travailleurs, d’où le développement de maladies coronariennes. Pour les salariés de moins de 50 ans, le risque de souffrir de ces maladies serait 68 % plus élevé chez les personnes qui déclarent subir du stress au travail que chez celles qui ne font pas état d'un tel stress. Les personnes soumises à des stress chroniques ont plus que d’autres des taux matinaux anormalement élevés de cortisol ; leur appareil cardio-vasculaire n’a plus les mêmes capacités d’adaptation. Les chercheurs britanniques estiment que les facteurs comportementaux (tabagisme,alcoolisme, sédentarité) – qui peuvent être induits par le stress – ne joueraient que pour un tiers dans la genèse des manifestations pathologiques coronariennes et cardio-vasculaires.




Jiho


Rapport sur le bon usage des médicaments psychotropes, 
par Mme Maryvonne BRIOT, Députée
ASSEMBLEE NATIONALE, juin 2006
(extraits)

La population française recourt plus facilement aux psychotropes que celles des autres pays européens, et la consommation croît avec l'âge...

L'analyse des ventes de médicaments montre une évolution de la consommation dans le temps, liée à l'apparition de nouvelles molécules...

L'ANALYSE DES PRESCRIPTIONS MONTRE QU'IL N'EST ACTUELLEMENT PAS FAIT UN BON USAGE DES MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES EN FRANCE

LES CONSÉQUENCES DE LA CONSOMMATION MASSIVE DE PSYCHOTROPES SONT ENCORE INSUFFISAMMENT ÉVALUÉES


UNE APPRÉCIATION INSUFFISANTE DU RAPPORT BÉNÉFICES / RISQUES DANS LA PRESCRIPTION DES PSYCHOTROPES

UN MANQUE MANIFESTE DE DONNÉES PHARMACO-ÉPIDÉMIOLOGIQUES




Les français sous psychotropes: Un constat, des solutions (extrait)

En France les dépenses ahurissantes en psychotropes témoignent en réalité plus de nos carences pour la prise en charge de la souffrance psychosociale que de l’efficacité du marketing des laboratoires pharmaceutiques qui utilisent dans tous les pays européens les mêmes arguments de vente.


On trouvera une mine d'informations officielles sur le site Législation Psy

...une personne adulte sur 4 fait usage de médicaments psychotropes au moins une fois par an. La consommation de ces médicaments, notamment celle des anxiolytiques et hypnotiques, est en moyenne deux fois plus élevée en France que dans les autres pays européens, l’écart étant particulièrement flagrant avec l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Les personnes âgées sont particulièrement exposées, avec un usage le plus souvent chronique. La consommation de médicaments psychotropes concerne moins de 5 % des enfants jusqu’à l’adolescence, et augmente nettement ensuite, avec plus d’une fille sur 4 et près d’un garçon sur 5 ayant consommé des médicaments psychotropes avant l’âge de 18 ans.
Un document explicatif sur les psychotropes à l'usage des patients, par la fondation suisse Pro Mente Sana. Leurs illustrations font un peu mal aux yeux... 

A lire pour le Guide des médicaments psychotropes, en p 6




A venir et en vrac : les génériques, les visiteurs médicaux... 

EN GUISE D'INTRODUCTION



Il serait stupide de nier les bienfaits des médicaments.

En France, ils sont parmi les moins chers d'Europe.

Notre pays dispose du meilleur système de santé au monde.

Néanmoins, et si rien ne change, on peut raisonnablement
 
craindre le présent et redouter plus encore l'avenir. 


LA VIE D'UN MEDICAMENT :

Normalement elle devrait se dérouler comme ça (2mn): 




La suite de ce blog va quelque peu bousculer cette image idéale.